Réussir sa prise de poste est essentiel pour un dirigeant quels que soient le contexte de son arrivée (promotion interne – souvent d’au sein de l’équipe – ou promotion externe) et ses compétences fondamentales. C’est un enjeu également important pour l’entreprise.

On parle des fameux 100 jours pour faire ses preuves. Il faut en particulier tenir compte de l’historique et de la culture, intégrer rapidement une quantité énorme d’information, s’approprier les objectifs de l’activité, trouver le bon positionnement entre une positionnement d’écoute et d’apprentissage, et l’action dirigée vers les résultats. Sans compter que tout nouvel acteur produit un effet sur son contexte qu’il contribue à altérer en profondeur. La prise de conscience de ces considérations est d’autant plus utile qu’il sera souvent nécessaire de faire autrement que par le passé.

Un regard tiers, d’un coach expérimenté qui a vécu lui-même des situations de prises de poste, peut s’avérer indispensable. Dans ce moment clef, ou il est nécessaire d’être à la fois focalisé et ouvert, le dirigeant trouvera une vraie valeur à échanger avec son coach, à explorer le champ des possibles, à partager ses interrogations et à questionner ses certitudes.