Publications Praesta france

SAVE THE DATE Forum de Printemps ICF 2018

By | Nos publications

Participez au Forum ICF France pour une journée de rencontres, de débats et de temps réflexifs le lundi 12 avril 2018 de 9h à 18h.

 

L’Intelligence Artificielle sera-t-elle le coach de demain ?
Émotionnelle, Artificielle, comment relier ces intelligences pour préserver l’Humain dans les organisations ?

Comment prendre soin de la relation dans un monde hyper connecté ?

Vous êtes Dirigeant, DRH, manager, coach (adhérent ICF ou non adhérent), nous vous invitons à réfléchir ensemble au futur nos métiers.

 

Au programme

Une conférence interactive avec le philosophe Jean-Michel Besnier sur « Les perspectives offertes par l’Intelligence Artificielle au service des professionnels de la relation ». Docteur en sciences politiques et professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, Jean-Michel Besnier a intégré plusieurs comités d’éthique (INRA, IFREMER, CNRS) et dirige actuellement le pôle de recherche « Santé connectée et humain augmenté » à l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

Le regard d’experts de l’Intelligence Artificielle et de l’Intelligence Émotionnelle en entreprise.
Un atelier réflexif animé en intelligence collective : «Vers une intelligence émotionnelle artificielle, quelle révolution dans l’accompagnement ?»
Une table ronde de clôture : «Comment les jeunes pousses / Start Up marient-elles intelligence artificielle et intelligence émotionnelle ?»

 

Tarif Adhérent ICF : 180 €
Tarif Non Adhérent : 290 €

Inscriptions :

https://www.coachfederation.fr/ateliers-et-evenements/evenements-france-new/545-forum-de-printemps-12-avril-2018?acm=67080_573

Vernissage Samuel Perrard le 5 avril 2018

By | Nos publications

Praesta est heureux d’accueillir Samuel Perrard, artiste peintre, le 5 avril prochain dans ses locaux au 120 Avenue des Champs Elysées, pour une exposition de ses œuvres à partir de 19h00.

 

Sa peinture est une recherche sur les formes géométriques, avec une prédilection pour les figures circulaires. Celles-ci sont généralement formées par des cercles concentriques qui  se côtoient, se superposent, se confrontent ou, dans certains tableaux, se décomposent. Il associe la souplesse et la vivacité des compositions avec la pureté de la ligne de dessin, afin de créer un contraste entre la rondeur des formes et la précision du trait.

Ses travaux visent à traduire la lumière en couleurs. A cet égard, le choix des couleurs est primordial. Les couleurs vives se marient aux couleurs froides afin de créer un tableau d’ensemble harmonieux tout en créant une forte impression chez le spectateur. Ses couleurs sont associées par proximité ou par opposition chromatique : orange-bleu, rouge-vert et  plus occasionnellement jaune-violet. Il restreint volontairement le nombre total de couleurs à un petit nombre, rarement plus d’une dizaine, afin de créer un effet de rappel. Il cherche enfin à obtenir une grande uniformité de chaque espace pour renforcer l’effet de clarté des couleurs et des formes.

Samuel cherche à provoquer des émotions fortes et positives. Mais il se refuse à donner une interprétation précise de ses tableaux. Il est important de laisser libre cours à l’émotion et  à l’imagination, plutôt que de fixer la pensée de l’observateur sur un point précis. Les œuvres d’art sont sujettes à plusieurs niveaux d’interprétation et portent parfois plus de sens que ce que l’artiste avait imaginé au premier abord.

Au regard de l’histoire de l’art, une part de son inspiration trouve sa source dans les travaux réalisés dans les  années  30 par Robert et Sonia  Delaunay, mais aussi  par  Fernand Leger et  les artistes du Bauhaus. Il a également été influencé par le Colorfield et l’Op Art des années 60-70, notamment Frank Stella. Enfin, les recherches de Johannes Itten et de Josef  Albers lui ont ouvertes de nombreuses perspectives sur les couleurs.

Samuel a réalisé son premier tableau en 2002, une seule et unique toile pour son plaisir personnel. A l’époque, son idée était de composer une interprétation personnelle des œuvres de Robert et Sonia Delaunay. Ce premier tableau, réalisé à la peinture à l’huile,  lui a pris deux ans. Dix ans plus tard, en 2015, il décide de cesser son activité professionnelle dans le secteur financier pour se consacrer à sa passion pour l’art.

Depuis, il se partage entre Paris, Lisbonne et de nombreux voyages qui lui permettent de découvrir de nouvelles inspirations, de nouvelles idées et de nouvelles associations de couleur. Par exemple, au Mexique, les magnifique couleurs ocres et turquoises d’une statue Maya lui ont inspirées les couleurs d’un dessin au pastel. ses recherches actuelles le portent sur la décomposition des formes, de nouvelles associations de couleurs et l’utilisation du pointillisme en lieu et place des aplats de couleurs.

 

Expositions réalisées

  • Œuvres présentées par la Galerie Saphir, à Paris, depuis le 20 novembre 2017
  • Exposition à l’Alliance Française de Belo Horizonte, Brésil, du 10 au 13 janvier 2018
  • Exposition à la Cantine de Quentin, à Paris, du 22 novembre 2017 au 31 janvier 2018
  • Exposition collective avec 5 autres artistes géométriques à l’Espacio Cajablanca, à Buenos Aires, du 6 mai au 3 juin 2017. Curateur : M. Martin Kletzel
  • Exposition à l’Espaço Santa Catarina, à Lisbonne, du 13 avril au 3 mai 2017

Expositions à venir

  • Exposition à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne (Galerie Soufflot, 12 place du Panthéon), du 5 février au 2   mars 2018
  • Exposition collective d’œuvres sur papier à la galerie UKama, à Malaga, en avril 2018. Curateur : M. Martin Kletzel
  • Exposition à la Galerie Arto Otra, à Mexico, début 2019

 

Samuel Perrard
78 rue du Temple – 75003 Paris – France
Rua da Prata 185 3Eq – 1100-413 Lisboa – Portugal

samuel.perrard@yahoo.fr
Tel : +33787825542

Site internet : www.samuelperrard.com
Instagram : https://www.instagram.com/samuelperrard/
Facebook : https://www.facebook.com/samuelperrard/
Twitter : https://twitter.com/samuelperrard